Schneider Electric Marathon de Paris

03 AVRIL 2016 - 08H45 / DIFFICULTÉ
TEMP. MOYENNE 12°C 54°F
C F
DISTANCE 42 26
km Mi
INSCRITS 54,000 COUREURS
INSCRIPTION JUSQU'AUFERMÉ
i

PARTAGE TES MEILLEURS SOUVENIRS DE RUNNING

Tente de gagner la nouvelle fuzeX PARIS
i
ASICS runners push their boundaries discovering a huge variety of ways to run on their mission to reach the top

  1. 1
    Le parcours alterne entre la ville et les parcs, un terrain dur de pavé et des sections plus calme. Diviser mentalement la course en portion plus courte peut vous aider à rendre le marathon moins imposant. Et n'oubliez pas de vous hydrater à chaque station.
  2. 2
    La portion la plus difficile de la course correspond aux derniers 10km, lorsque vous courez sans l'aide de supporteurs dans l'immense Bois de Boulogne. Nous vous conseillons de concentrer votre attention sur un coureur devant vous et de le suivre, sans penser à la distance qu'il vous reste encore avant la ligne d'arrivée.
  3. 3
    Les premiers 12km offrent une vue imprenable sur la ville de Paris. Profitez-en ! En revanche, évitez d'accélérer le pas et suivez bien pour rythme de course. Vous aurez besoin de cette énergie en fin de course.
  4. 4
    Il est bon de prendre un gel ou autre nutrition autour de 25-30km. Cela vous évitera le coup de pompe de fin de course. Utilisez uniquement des produits que vous avez testé lors de votre entrainement. Cela évitera les surprises désagréables.
  5. 5
    Le marathon de Paris offre des bouteilles d'eau à chaque station, inutile d'emporter la votre. Et pensez à profiter des rafraichissements sur la ligne d'arrivée. Pendre des protéines en fin de course peut aider la récupération.
i

Learn more, Click to expand

CE QU’IL FAUT FAIRE (ET NE PAS FAIRE) LA VEILLE D’UN MARATHON